Art et Culture
Le village, l'école
C.I.M.E.
Ecrits
Sports
Langue
Art et Culture
Découvertes
Théâtre avec Renaud Fritz

Monsieur Fritz, marionnettiste professionnel, nous a proposé de faire du théâtre d’ombre. Nous devons inventer avec lui des saynettes.
Pour faire du théâtre, il faut un projecteur de lumière blanche ou de couleur et un drap blanc. Il faut se mettre de profil. Ex : agrafeuse pour une mâchoire, une raquette pour une casserole.
Renaud Fritz va venir du mois de janvier jusqu’au mois d’avril.

Chanson rap écrite après le projet culturel.


Le théâtre d’ombres

Le théâtre d’ombres
C’était trop cool
Avec monsieur Fritz (e)
On a du succès
On nous a applaudi
On était content
A faire les diapos
A parler dans l’micro
Jouer derrière l’rideau
A faire la ziq
C’était très chic

Le théâtre d’ombres
C’est trop d’la balle
On fait beaucoup d’gestes
Derrière une (e) toile
C’est nous qui mettons
Vraiment tout en place
Les diapos, la ziqmu
Le décor, les objets
On a tout fait

Pour du théâtre d’ombres
Faut se placer de profil
Inventer des histoires
Trouver des saynettes
Avoir d’la musique
Et de la lumière
Après sur la scène
Faut pas-avoir le stress
On rigole (e) bien
Avec tous nos pôtes
A la fin du spectacle
On fait le salut

Et si on se faisait une toile !


Voici le challenge que vont relever les élèves de Verneuil cette année scolaire 2003-2004. Mais en quoi consiste-t-il au juste !
L’idée est toute simple, la réalisation un peu moins…
Après la mise en place d’un théâtre d’ombres l’année dernière avec Monsieur Fritz du théâtre Les chaises, les enfants vont une nouvelle fois se confronter à la dure réalité de la mise en scène de l’irréel : la réalisation d’un film policier.
Cela ne se fera pas sans créer quelques mouvements dans la commune puisque le tournage se passera à Verneuil au courant du mois de mai. Un tournage pris en charge par les enfants eux même filmant leurs camarades acteurs avec la participation d’adultes (que nous devons rechercher).
Sur un roman écrit par la classe des CM1-CM2, le texte sera adapté afin de faciliter le tournage : l’adaptation, c’est le passage du roman à un scénario présentant les différentes scènes et les différents plans par scène (dur et long travail). L’écriture n’aura pu se faire que sous l’éclairage de lectures diverses de romans policiers mais aussi grâce à l’intervention de monsieur Legrand qui aura expliqué toutes les démarches d’une enquête de gendarmerie.
Mais un film ne peut pas se tourner sans une représentation suffisante du cinéma et c’est pourquoi les enfants s’initieront à l’analyse de courts métrages et autres publicités afin de reconnaître le sens des différentes images. Ils manipuleront enfin la caméra vidéo.
Il faudra aussi s’entraîner à jouer, choisir les acteurs (nous savons déjà qu’il y aura la victime d’une agression ainsi que quatre enquêteurs.)
Le résultat ne sera effectif que lorsque le film ou plutôt les images seront montées et organisées. Ceci se fera par informatique (tout sera filmé sur caméra numérique) avec l’aide de monsieur Tourret du CDDP de Moulins. Bien évidemment des images montées sans le son ne feront qu’un film muet, or nous sommes en 2004 et ceci serait inconcevable. Il faudra alors caler les dialogues mais aussi et surtout la musique. Pour cette dernière, les enfants de l’école ont l’honneur et sont ravis de savoir qu’elle pourra être réalisée par le nouveau trio de Mathieu Bruyat qui se lancera avec eux dans cette aventure peu commune.
Une dernière chose : il y aura bien sûr une projection mais nous en reparlerons au prochain épisode…

Les invitées
L'archéologue
Le vol des bijoux
Le café
Les pêcheurs
Les pêcheurs (avec le garde)
La boxe
Le docteur
La crèpe sauteuse
ecoledeverneuil
22.05.03